Là maintenant
Le bon Mayennais
coco / 18/06/2014

noble underground:

Je suis sur que certains vont rire à l’idée d’un article sur Lionel car ce n’est pas un type impressionnant à première vu (hormis par son physique de gros papa qu’il est pas), qui parle à l'arrache des fois si bien qu'on comprend mal et quel domage car il peut vous apprendre et vous donner beaucoup de leçons de la vie notament grâce à son immense expérience et culture du BMX. Tout ça sans ambition. Lionel il est pas là pour se mettre en valeur ou être célèbre car ça fait longtemps qu‘il a compris que ça sert à rien; mieux vaut être normal et équilibré…:humble et modeste (l'humilité c'est le top de la frime selon Didier super), calme, pacifique.
C'est aussi un travailleur manuel assez habil de ses mains.
Quand j'ai un problème mécanique ou une nouvelle pièce à adapter sur mon vélo il me conseille  toujours mieux que les commerçants (même quand ces derniers sont des bmxers expérimentés).

L’ayant connu qu’après ses 30 ans je ne sais donc de son passé que ce que les autres et lui-même ont bien voulu me raconter notamment qu’il a inventé le crank flip tout du moins l’a effectué sans jamais l’avoir vu ou en avoir entendu parlé.


 

Début  des années 2000, sur la responsabilité de mon ami "hors d'axe", nous organisons un contest au skatepark Le Hangar : L’Aérobic. Une bonne partie des bmxers nantais sont là ainsi que d’autres de la région et d’ailleurs. Parmis eux j‘aperçois un type, plus calme que la moyenne, discret, l’air sage. Son vélo est super bien monté que ce soit au niveau de « l‘accord des pièces entre elles;de leur qualité de leur rareté, du choix des marques,du réglage. Ça à l’air banal pour lui. Avec mon super esprit observateur je me dis qu’il doit être anglais  Ils sont souvent plus recherchés,classes et plus stylés que les français.

Fin du contest et fermeture du skatepark une soirée s’improvise chez  Touplin, le sage  est là. Il s’appelle Lionel et à l’air plutôt français, quand il parle il dit jamais d’erreur à l’air de bien s’y connaître dans le BMX.
Il vient de Normandie, ride depuis les débuts du BMX . En fait il a commencé le BMX quand le BMX a commencé à exister et n’a jamais arrêté ou ralenti son intérêt pour cette passion malgré les changements comme l’arrivé du VTT, le déclin à la fin des années 80, l’âge de la mobylette, la trentaine, les blessures.
Il est ancien racer mais a toujours été et est toujours un vrai BMXer c’est-à-dire qu’il ne se limite pas seulement à la race, il ride en trail, park, street, rampe..

Toujours présent dans nos grandes festivités (Jackys jams à Cherbourg...) arrive du genre rien ne sert de courir il faut partir à point et quand les petits sont sur le carreau il est encor debout pour faire la fête avec les plus vaillants .

Lionel est à pas mal de bmxers et autres personnes (Caennais, Cherbourgeois, Bretons...) ce que Kelly Baker est aux FBM; un grand frère;  FIRE BEER MAYENNE. (jeu de mot du Cassot)
  

Anecdote:
- Lionel il se plaint pas, il fait pas chier  les gens il prend la vie du bon côté comme ce lendemain de fêtes de Bayonne où il nous a rejoint la lèvre recousue à cause d’une agression par des types peut-être trop bêtes et bourrés ; Il nous racontait ses déboirs de la nuit passée et ça le faisait rire. Rock n roll le mec!



Voilà qui résume très bien Lionel par Thomas Caillard:

"LE BON LIONEL IL EST LA DEPUIS TELLEMENT LONGTEMPS QUE JE PENSE QU IL FAIT PARTIE DE CES BMXERS QUI SERONT LA POUR TOUJOURS
LES VRAIS TYPES QUI AIMENT FAIRE DU VELO ET QUI S EN FOUTENT DU RESTE
UNE ESPECE EN VOIE DE DISPARITION J AI L IMPRESSION....
LIONEL NE SE POSE PAS DE QUESTION IL CREUSE AU TRAIL IL VA A QQS JAMS QUI L AMUSENT ET LE SOIR IL FAIT LA FETE AVEC LES COPAINS ON RIGOLE BIEN AVEC LUI ET MEME SI IL NE SAIT PAS FAIRE DE FLAIR DOUBLE WHIP JE PENSE QU IL EST PLUS NECESSAIRE QUE BEAUCOUP DE CHAMPIONS QUI M AMUSENT BEAUCOUP MOINS
EN MEME TEMPS IL EST NATIF DE LA MAYENNE ALORS FORCEMENT QUAND TU VIS DANS CE TROU T AS INTERET D ETRE SYMPA HAHAHAHAHAHAHA"

Lionel est natif de l'Orne Thomas! et ça change à peu près rien.



Interview:

-As quel âge et en quelle année as-tu commencé le BMX?
vers 1981 sur un terrain de Motocross... on l'appelait le "neuf"... on roulait aussi dans la carriere "le vieux" la ou y'a des gros trous et des bosses... le terrain sur lequel y'avait le trail encore y'a quelques années ?

-Alors toi on te demande a quel âge t'as commencé le BMX et tu réponds par l'endroit où tu as commencé! Tu veux décribiliser tout ce que je viens d'écrire sur toi c'est ça

-T'avais 12 ans c'est ça? Tu veux pas dire ton âge?

-Ton premier vélo?
Un solex

-Quels ont été tes vélos ensuite?
Raleigh, MBK MX400, MBK MX500, March (marque anglaise), SE Assassin, Elf double barres, Clayborn, Hoffman Taj (l'ancêtre du barcode), Mac neil Alcantara, Terrible one Barcode Scott Malyon, Terrible one Garet Burns, Terrible one Garet Burns.

- Qu'est ce que t'as aimé ? les sauts, les wheelings
- qu'est ce que t'aimes aujourd'hui ? les sauts, le carving, les derapages, les manuals maintenant !
-c'est quoi la difference entre un manual et un wheeling (pour les jeunes) ? ben, le wheeling, tu pédales !!

-truc (trick) que t'as aimé faire ? que t'aimes faire ?
 les premiers tricks, c'est table top, comme en motocross. puis, unturn et turndown, j'aime bien les trucs comme ça.

Le crankflip ça t'es venu quand et comment?
En 1995, c'était la mode de rouler avec les pédales en arrière, je faisais cette figure en bunny hop. Je ne peux plus le faire à cause de mes blessures aux genoux. Je faisait crank flip sans jamais avoir vu quelqu'un d'autre le fair avant mais j'ai appris ensuite que John Englebert "Luc-e" le faisait déjà en 1992.

T'as eu quoi comme blessures?
fractures scaphoïde, main, doigt, clavicule, entorses à chaque genoux avec rupture des ligaments donc opération avec greffe.

Quel est ton palmarès?
4ème en finale catégorie expert au championnat de France FFC en 1987, 1/4 de finale au championnat du monde, 4ème ou 5ème au championnat de France en 1996.

Quels sont les changements, les points positifs et négatifs entre le BMX que tu as connu et le BMX d'aujourd'hui?
Il y a toujours des choses très positives aujourd'hui comme ce weeknd à la jam des "PELLES USEES" où l'ambiance est très chaleureuse, jeunes riders ou  vieux riders qui sont là depuis 10, 20 ou 30 ans se rejoignent d'abord pour partager leur passion entre copains.

As-tu un message à faire passer, des gens à remercier...?
Ca serait trop long, y'aurait tellement de monde à citer.

Ok, comme tu veux.  merci Lionel à bientôt et bon rétablissement pour ta clavicule cassée! enfin pour nos clavicules cassées! même blessure tous les 2. Bénis soient nos corps usés!





















 
Clément @ 29/06/2014 14:24 (#1562)
YONEEELLL!

Ajouter un commentaire

Editeur de texte (conseil : utilisez Firefox -> télécharger)
Gras Italic Souligné Centré Lien Taille: Couleur: