À faire
Adam Green
Franck / 12/10/2008
Adam Green entame dans quelques semaines une tournée française, dépêchez-vous d'acheter vos places.
Il a commencé sa carrière au début des années 2000 dans le groupe The Moldy Peaches, on parlait alors de scène anti-folk pour décrire tous ces groupes qui sortaient des soirées open mic des bars de NYC. Pour résumer ce courant en quelques mots, on pourrait dire: "j'ai une tête à claque et je chante mon quotidien de crevard à New York avec dérision sur des arrangements lo-fi". Il part de là sauf que le type a pas mal évolué, le minimalisme folk/punk des début a laissé place à une pop classe avec toujours le sens de la mélodie qui fait mouche. Adam Green n'a pas perdu pour autant ce qui faisait son charme, à savoir son humour et son regard décalé sur les relations humaines, sur ce point il me rappelle beaucoup mon idole Jonathan Richman, en plus cynique peut-être.
Dans toutes les vidéos de concert que j'ai eu l'occasion de voir les filles chantent avec lui, connaissant toutes les paroles par coeur. Si vous n'aimez pas la folk new-yorkaise chantée par des trentenaires à la gueule de branleur de compétition vous pourrez au moins faire des rencontres.

Rouen,
08 Novembre, au 106

Toulouse,
09 Novembre, au Kleo

Paris,
10 Novembre, à L’Alhambra

Dijon,
11 Novembre, à La Vapeur

Photos associées:

Vice Rouge @ 14/10/2008 19:54 (#836)
Adam Green est puissant...

Ajouter un commentaire

Editeur de texte (conseil : utilisez Firefox -> télécharger)
Gras Italic Souligné Centré Lien Taille: Couleur: